Compostage
Tri des biodéchets à compter du 1er janvier 2024

A compter du 1er janvier 2024, il sera obligatoire pour tous, de mettre en place, d’ici à
la fin de l’année, le tri à la source. Pour cela, plusieurs solutions sont possibles comme
s’équiper d’un composteur individuel ou utiliser ceux collectifs à venir.

Cette action citoyenne permet de réduire le transport, diminuer l’incinération et donc
faire des économies d’énergies et contribuer à la valorisation des déchets en produisant
du composte.

Les biodéchets compostables à ne pas mettre dans les sacs noirs prennent deux
formes principales :

Les restes de vos préparations de cuisine et de vos assiettes :

  • Les épluchures de légumes ou de fruits
  • Les restes de fruits et légumes crus ou cuits
  • Le marc de café avec les filtres, les sachets de thé ou d’infusion
  • Les coquilles d’œufs concassés
  • Les restes de repas d’origine végétale.

Les déchets verts à composter :

  • Les tontes de pelouses
  • Les fleurs fanées et les feuilles mortes
  • Les tailles de haies et branchages coupés inférieurs à 3 cm de diamètre et à 10 cm
    de long
  • Les mauvaises herbes non montées en graine
  • La paille et le foin sec.

Pour les grosses quantités, les déchetteries sont à votre disposition.

En tant que particulier et sous certaines conditions, vous pouvez bénéficier d’aides à
l’achat de composteurs bois. La Communauté de communes Chinon Vienne et Loire
participe à hauteur de 15 € pour les ménages qui souhaitent se doter d’un composteur
bois auprès du SMICTOM (renseignements au 02 47 93 22 05 et sur le site :
www.chinon-vienne-loire.fr ). Il ne vous restera que 10 € à charge. Les composteurs
en plastiques ne sont pas subventionnés.

Concours des maisons fleuries et jardins potagers
Inscrivez-vous au concours jusqu'au 15 juin 2024